• L'art du tatouage au Japon

    L'art du Tatouage au Japon.

    Une oeuvre d'art inassumée.

     

    Il y a peu, j'avais une discutions avec des amis au sujet du tatouage. On me demandait l'impact qu'il avait en France sur notre vie professionnelle ou encore sociale. Le tatouage est reconnu comme un art en France, mais il peut encore nous fermer quelques portes. On m'a déjà demandé de cacher le mien, qui pouvait laisser croire que nous étions un établissement "rebelle".

    En Corée du Sud, ce sont majoritairement les jeunes qui veulent s'imposer, montrer le visage d'une Corée qui se lance. Quand je leur demande la raison de leur tatouage, ils me répondent souvent " Parce que je veux me défaire des exigences sociales Coréennes ".

    Pour ceux que j'ai pus rencontrer qui ont travaillé au japon, il semble que ce soit un art bien moins facile à porter, et peut réellement vous empêcher d'exercer un métier. Bien évidement la tendance du tatouage grandit d'année en année, mais les Japonnais en on encore très peur.

     

    Pourquoi ?

    Il suffit de jeter un oeil au parcours du tatouage au Japon.

     

    Le tatouage au Japon à toujours eu la vocation de "marquer". Ca me fait penser à ce que mon père m'a dit quand j'ai souhaité faire le miens : " On tatoo les animaux, toi aussi tu ne veux être qu'un numéro ? ".

    Les traces de la pratique du tatouage au Japon on été retrouvés sur les premiers habitants du Japon, les Aïnous, et serait donc en vogue depuis 1300 ans avant Jésus-Christ. Il était une protection de l'âme et également un marqueur social servant à affirmer son appartenance à un clan ou à un corps de métier, et pour les femmes il marquait leur statut marital.

     

     

     

    Mais alors comment cette pratique culturelle et historique en est arrivé à pouvoir vous empêcher l'entrée dans certains endroit au Japon en 2017 ? 

    J'avancerais l'hypothèse de la mondialisation. En effet, on constate qu'au Pays du Soleil levant, le tatouage  connut ses moments de gloire et qu'il n'a cessé d'être un combat interne aux moeurs du Pays. Avec l'infiltration du Bouddhisme et de la pensée Chinoise sur le territoire Japonnais, le tatouage à commencé à avoir une connotation négative. Les chinois voyaient cette pratique d'un très mauvais oeil et l'a qualifiait même de barbarisme. Puis il a fallut codifier le tatouage, avec d'un côtés les tatouages réservés aux élites et au méritant, et de l'autre les tatouages utilisé en guise de punitions, marquant les bandits.

    Durant l'ère Meiji (1886/1912) le tatouage fut tout simplement interdit. Souhaitant faire bonne figure devant l'occident et tendant à s'occidentaliser, le Japon à souhaiter bannir la pratique du tatouage. C'est à ce moment que ce dernier à clairement pris une connotation négative et référait aux hors la loi. Après la seconde guerre mondiale, le tatouage est réhabilité, mais il ne réussit plus à se défaire de sa mauvaise réputation, et les YAKUZA en font une marque de fabrique, symbole de courage devant la difficulté du processus de tatouage.

     

     

    Aujourd'hui, vous pouvez distinguer des formes de tatouages distinct au Japon: celui à l'occidental, avec des formes légère et plutôt petites, et le "IREZUMI", le tatouage traditionnel Japonnais qui est un art ancestral avec ses propres codes et principes. Il est peu répendu, puisqu'il est très douloureux, très coûteux, et que c'est celui qui est assimilé aux Yakuza et que nous avons dépeint jusqu'à maintenant, mais il est un art à part entière, que seuls quelques maîtres peuvent maitriser.

    Sachez que chaque tatouages à une signification, qu'elle vous soit propre, où qu'elle soit acceptée de tous. Pour les symboles Japonais, on retrouve souvent les même, comme le dragons, la carpe Koi, le Phenix, la Geisha, le Samouraï, chacun ayant son propre sens.

    Si vous vous tatouez un Dragon, vous voulez mettre en avant la sagesse et la générosité (Wouhou serais tu donc quelqu'un de bien ?)

    La Carpe Koï représente la persévérence et la volonté (Donc si tu optes pour la carpes, t'es courageux, c'est cool.. Mais tu as une carpe sur le corps quoi...)

    La fleur de cerisier (Coucou notre Sakura a nous) représente quand à elle le côté éphémère de la vie... Pas joyeux, mais bon c'est beau ^^.

    Et je finirais avec les démons ONI parce que c'est mes préférés hihi, qui représente le combat contre le mal.

     

     

    Je vais faire ma curieuse, avez vous des tatouages ? Si oui, c'est facile à porter dans votre vie de tous les jours ?

    « DECOUVERTES MUSICALES // JPOP lolSuspicious partner // Drama coréen »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    hohoho
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 01:30

    Salut,

    merci pour cet artice super intéressant.

    C'est la première fois que je poste un commentaire sur votre blog, je souffre de dyslexie, et je voulais vous dire que la police rendait la viste de votre blog hyper compliquée pour moi ; je ne pense ps être la seule.

    En tout cas, merci pour votre travail, keep going ~ ^^

    2
    Samedi 30 Décembre 2017 à 12:07

    Très intéressant : ) Il n'y a pas longtemps, le Youtuber du Rire Jaune avait raconté quand allant au Japon aux bains publics, on lui avait demandé de cacher ses tatouages afin de ne pas effrayer les autres personnes présentes. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :