• Nos Jours heureux [ Littérature ]

     

    Gong Ji Young

    Cette femme est clairement le genre d'auteure que j'aime. Je ne parle pas ici de sa qualité d'écriture, mais les expériences qu'elle a vécu et son parcours de vie sont une mine d'or pour son écriture et donc pour moi, lectrice.

    Elle est engagée, très tôt, dans les mouvements pour la démocratie en Corée du Sud et contre le régime Militariste. C'est une femme considérée comme féministe puisqu'elle lutte pour la parité homme-femme. Ses écrits sont empreint de ces principes et valeurs, et s'épanche sur les conditions des travailleurs en Corée du Sud, les exclus et les victimes d'ostracisme.

    Nos jours heureux // 우리들의 행복한 시간

    « Je ne savais pas que certains détenus étaient si pauvres qu'ils vivaient avec moins de mille wons* par mois... je ne savais pas que Yunsu, un criminel infâme, auteur de trois homicides et d'un viol, pouvait sourire avec tant d'éclat et pleurer avec tant de douleur. Tant qu'on ne savait pas, on ne pouvait pas faire grand chose. Voilà pourquoi nous étions « ceux qui ne savent pas ce qu'ils font », comme a dit Jésus. Pis encore, nous ne savions même pas que nous étions « ceux qui ne savent pas ce qu'ils font ».

    Nos jours heureux est un roman écrit d'un point de vue interne, nous entrons dans la tête de Yujeong, une professeur d'université trentenaire qui n'aime pas la vie, n'aime pas les autres, et ne s'aime pas elle même. Elle se décrit comme étant une personne froide et sarcastique qui n'existe qu'en dérangeant et en mettant mal à l'aise. Cet état elle le doit à un évènement tragique de son enfance et depuis elle ne sait plus comment vivre autrement que dans la débauche. Après sa troisième tentative de suicide, elle est amenée à rencontrer la mort, pas la sienne, la vrai. Celle de condamnés à mort. Cette méthode quelque peu extrême saura-t-elle redonner à Yujeong l'envie de vivre ? Le besoin d'exister ? Le droit d'accepter le bonheur ?

    Le fait d'avoir choisit la première personne pour l'écriture de ce roman nous amène au plus prés du personnage et nous donne un réel sentiment d'intimité avec elle. On a l'impression de la connaitre, de la voir évoluer et chacune de ses prises de conscience fut une véritable claque pour moi. L'écriture très simple permet de mettre à nue le personnage, nous fait ressentir une honnêteté totale. Cette simplicité assumée renforce aussi le réel et les vérités dans ses propos, Nos jours heureux m'a sans cesse renvoyée à moi même et remis les pieds sur terre. Encore une fois je n'ai pas trouvé qu'il faisait dans le sentimental, il parlait simplement de la vrai vie en dépeignant un des horribles aspects de l'humanité : La prison et la peine de mort.

    Ce roman est certainement un plaidoyer contre cette dernière, mais aussi contre les conditions inhumaine des prisons en Corée du Sud. J'ai beaucoup aimé le lire car, lors de mes études, j'avais écris un mémoire sur la réinsertion des détenus carcéraux. Un aspect de notre pays, la France, qui m'avait révulsée. Mais comme le dit Yujeong, tant qu'on ne sait pas, on ne sait pas. Alors on peu être heureux. Une vrai percée dans le monde de ces hommes, les horreurs qu'ils ont commises mais aussi leur humanité. Un passage du livre décrit extrêmement bien la victimologie, le fait de prendre conscience de son statut de victime, de l'accepter comme tel et de continuer à vivre. Nos jours heureux ne prend pas partie pour des monstres, ni pour les victimes de ces monstres, mais se lève et clame l'humanité en chacun de nous, que l'on soit bon ou mauvais.

     

    Nos jours heureux a été adapté en film " Maundy Thurdsay " :

     

         
             
         

     

     

     

     

     

    En finissant ce livre j'ai eu l'impression d'être une meilleure personne que la veille... Alors je vous encourage tous à le lire !

     

    « Nos premières impressions // Because it's my first life &. Witch's courtYour Name // Animation japonaise »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Novembre à 12:16
    Luthien

    Le film me fait envie depuis longtemps, je ne savais pas que c'était une adaptation de ce livre-ci qu'il faut aussi que je lise ! :D

      • Jeudi 16 Novembre à 07:18

        Je l'ai découvert en écrivant l'article. Apparemment le film ne reflète pas vraiment le livre, bien qu'il suive l'histoire il se concentre plus sur la naissance de sentiments entre ces deux personnes, alors que le livre est centré sur l'évolution personnelle que cette rencontre va amorcer ! Je ne sais pas si du coup j'ai envie de me gâcher ma lecture en regardant le film... Si jamais tu le regarde n'hésite pas à me dire ce que tu en as pensé peut être que ça me décidera lool.

    2
    Vendredi 17 Novembre à 16:19

    tu m'as donné envie de le lire

      • Lundi 20 Novembre à 08:33

        Je pense que le lire est vraiment une experience à faire !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :