• DRAMA COREEN // Sassy Go Go (Cheer Up)

     

    SASSY GO GO // CHEER UP !

    ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯  

    Episodes : 12

    Réalisateur : Lee Eun Jin (Love of Music)
    Scénariste : Yoon Soo Jung (The Fugitive of Joseon)
    Chaine de Diffusion : KBS

    Genre : Ecole, Romance, Sport

    Avec Jung Eun Ji, Lee Won Geun, Ji Soo, Chae Soo Bin, Cha Hak Yeon

    A n n é e : 2015

    Note : 8/10

     

     

    • Synopsis : Au lycée Se Bit, la compétition est rude et l'élite formée par les meilleurs étudiants de l'établissement prend de plus en plus d'importance et de poids dans l'organisation. Ainsi, le Real King Club, un club de danse formé par les élèves les moins bien classés de l'école et mené par la jeune Yeon Doo se voit dans l'obligation de fermer à cause d'un coup monté. En effet, les membres du Baek Ho Club, mené par Kim Yeol, voient d'un mauvais œil ces danseurs qui mettent la musique trop fort et les empêchent de réviser. C'est également sans compter l'administration achetée par des pots-de-vin glissés par les parents d'élèves afin de mener leurs enfants à la réussite. Dans cet environnement, Yeon Doo va décider de se rebeller et de ne plus subir les injustices imposées par ce lycée en demandant, notamment, la création d'un nouveau club de cheerleading. (nautiljon)

     

    ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯

    C'est tout de suite après avoir terminé Sassy Go Go, que je commence l'écriture de cet article. Je termine ce drama avec un sentiment de satisfaction qui me pousse à lui mettre une bonne note, même si je sais au fond de moi, qu'il est loin d'être parfait. Malgré tout, je ne peux que souligner l’excellent choix du format du drama. Si on avait eu plus de 12 épisodes, une lassitude au fil des épisodes se serait créée et les imperfections du drama auraient été encore plus flagrants.. Donc je dirai que Cheer Up est un drama dont la légèreté du scénario ne fait pas voler très haut mais dont le nombre réduit des épisodes nous laisse apprécier cette légèreté avant que ça devient lourd.

    Article de estalyneEn le commençant, je n'avais aucune idée de l'intrigue du drama. Mais je m'en étais fait une idée d’après ce que j'avais entendu à gauche et à droite. Dans les murmures qui étaient parvenus jusqu'à mes oreilles, il était question d'un personnage principal au sourire ravageur, un autre qui avait déjà mis à l'amende tous les dramavores avec ses précédents dramas et puis un autre dont le jeu d'acteur semble-t-il s'était amélioré dans le rôle d'un lycée avec un trouble du contact physique. Je vous laisse le loisir de deviner de qui je parle. Bien sûr, on m'avait aussi parlé de Eun Ji dont le rôle dans Reply 1997 m'a à jamais convaincu malgré d'autres dramas qui ont suivi dans lesquels elle a moins brillé selon moi. Je savais également que c'était un drama scolaire comme tant d'autres avec son lot de lycéens luttant contre l'injustice créée par la débilité des adultes. C'est avec cette base, que j'ai commencé Sassy Go Go.

    C'est peut-être stupide, mais je n'avais pas tant que ça assimilé le fait que l'intrigue du drama se portait sur le cheerleading. Je l'ai réalisé que lorsque le mot a été prononcé pour la première fois dans le drama et je me suis soudainement écriée au fond de ma tête: “ah c'est donc ça !”. Il faut dire que lors des premiers épisodes, je me suis demandée où le scénario voulait m'emmener avec l'histoire de guerre entre les Tigres Blancs (les meilleurs élèves de l'école) et les Real King (les blaireaux). Par contre, j'ai su vite deviner ce qui se tramait (ou se tramerait) entre les deux capitaines de ces groupes,  c'est à dire Kang Yeon Doo (Eun Ji) et Kim Yeol (Lee Won Geun). Kang Yeon Doo, leader des Real King, abonné à la 196eme place du classement de l'école sur 200 (cela mérite d'être mis en gros), vit ses années lycées dont la naïveté totale. Elle a bien compris que les études et elle étaient deux choses incompatibles et préfère passer son temps avec ses amis à faire ce qu'elle aime le plus,  danser. La danse est ce qui lui permet de ne pas étouffer dans le lycée Se Bit où règne la corruption.  Mais voilà, son club de danse est en danger car la principale du lycée a pour projet de le fermer.  Les tigres blancs ne sont pas étrangers à cette menace de fermeture.  A la tête de ce club, se tient Kim Yeol, premier de l'école.  Ce sont donc des ennemis parfaits destinés à s'aimer dans le futur.

     

     

    Ces deux personnages m'ont beaucoup plu. Kang Yeon Doo est la parfaite héroïne de drama, bruyante avec un forte caractère, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds mais qui pardonne un peu trop facilement.  Pour faire simple, elle est gentille… Oui, je sais, les héroïnes trop gentilles, c'est nase. Lors de mon visionnage du drama sur viki, j'activais parfois les commentaires et je lisais souvent des gens se plaindre du fait qu'elle était exagérément gentille. Mais bizarrement, ici cela ne m'a pas gêné. Peut-être que je me fais vieille ou juste que j'ai déjà vu pire dans d'autres dramas. Et puis le côté rebelle du personnage contrebalançait avec le côté naïf. Le personnage dans sa globalité était adorable et ses interactions avec les autres personnages, en particulier Ha Dong étaient agréables à regarder.  Quant à Kim Yeol, je n'ai aucun souvenir de Lee Won Geun dans The Moon Embraces the Sun et maintenant que j'ai sous les yeux sa filmographie, effectivement j'ai un léger souvenir d'un personnage secondaire avec un magnifique sourire dans Hyde, Jekyll, Me. Quant à son personnage dans Cheer Up, il est assez difficile de rester objectif face à Kim Yeol. Ce regard, ce sourire,  c'est de la corruption ! Je porte plainte pour coup et blessures à mon petit coeur. Mais tout de même, l'acteur n'a pas que son physique pour briller. Il est bon. Son physique aide mais il est bon. Les scènes où on le voit tomber amoureux de Yeon Doo et sourire stupidement comme un débile amoureux semblaient vraiment réalistes et étaient terriblement adorables. Mais je me demande si ça m'aurait fait le même effet s'il était moche avec un sourire dégueulasse.... Bonne question n'est-ce pas ? Je vous donne deux heures pour y répondre ! 

    Cette image est uniquement là pour vous déconcentrer... j'ai dis 2h... tic...tac !

    Son joli physique peut se trouver être un défaut car on ne sait pas trop si c'est le jeu ou juste le physique qui nous fait aimer le personnage. Ce dont je suis sûre c'est que sa relation avec  Seo Ha Joon (Ji Soo) est un des élements qui m'a plu dans le drama. Le fait qu'il soit prêt à tout pour protéger son meilleur ami m'a beaucoup touché. Ce n'était pas une bromance, mais une vraie amitié où chacun est capable de tout  pour l'autre.  Ji Soo est un acteur que j'aime bien même si je n'ai en rien été touché par la tornade qu'il a laissé derrière lui après son rôle dans Angry Mom. Je suis toujours étonnée par le nombre de fan qu'il a réussi à collecter après ce drama même si je n’en fais pas parti.  Son rôle dans Sassy Go Go est très proche de son rôle dans Angry Mom.  Encore une fois, il joue le rôle d'un lycéen (j'appelle ça le syndrome Kim Woo Bin) qui maltraité par son "tuteur légale", s'enferme dans un rôle de mauvais garçon et se fait du mal. Et encore une fois, il tombe amoureux de la mauvaise fille, même s'il y a de l'amélioration (cette fois-ci la fille a le même âge que lui et non 20 ans de plus). Donc avec ce drama, je n'ai réellement pas découvert un nouvel aspect du jeu d'acteur de Ji Soo (le mauvais garçon qui s'adoucit grâce à la fille mais qui finalement ne finit pas avec elle, tu nous as déjà fait le coup !!!!!)  même si encore une fois, il a bien su peintre son personnage et lui donner de la profondeur. J'aimerai le voir dans un autre type de rôle et pourquoi pas un rôle principal, je pense qu'il saura gérer.

    Oui, je suis folle de ne pas craquer devant ça ! 

    Les trois personnages dont je viens de parler sont en quelque sorte le triangle principal. Et à côté de ce trio, on a un duo un peu plus secondaire. Tout d'abord, on a Ha Dong, joué par Cha Hak Yeon. J'avais entendu dire que son interprétation du rôle était avec surprise plutôt bonne. Même si j'ai beaucoup aimé le personnage, je dois dire que je ne suis pas réellement d'accord. Je pense que le rôle de Ha Dong aurait pu largement être mieux joué. Il y avait un manque d'expressivité dans le jeu de Hak Yeon qui m'a beaucoup gêné. Peut-être que cela faisait partie du personnage et certes il y a des moments où son visage complètement vide d'émotion m'a fait rire.  Cependant Ha Dong aurait été mieux si son interprète avait su mettre plus de sentiments dans ce personnage. J'aurai aimé qu'il m'émeut davantage dans les moments clés du personnage. D'autant plus que son handicap donnait beaucoup de matière à utiliser.  J'ai aussi été déçu par l'écriture du personnage, la scénariste aurait largement pu mieux faire et non juste faire soudainement guérir le personnage et passer à autre chose.  Je trouve que Ha Dong a été un personnage fantôme qu'on faisait revivre seulement lorsqu'on avait besoin de lui et c'est vraiment dommage. Le deuxième personnage de ce duo secondaire, est la méchante du drama. C'est le personnage qui a rendu intéressant les 12 épisodes du drama, Kwon Soo Ah (Chae Soo Bin) la grande méchante du drama. Durant tout le drama, je me suis beaucoup interrogé sur ce personnage et sur ses actes. L'écriture du personnage était bonne, peut-être la mieux écrite du drama.  Franchement,  même si ce qu'elle faisait été vraiment ignoble,  j'ai vraiment compris Soo Ah.  L'interprétation de l'actrice était bonne et elle m'a fait l'aimer même durant les pires moments car malgré l'horreur qu'elle faisait vivre aux autres, on ressentait que cela la blessait autant. Alors que d'habitude, j'ai tendance à vouloir que tous les méchants soient bruler, ici, je n'ai eu aucun mal à la pardonner et je l'ai encore plus aimer après. Je ne pourrai écrire un article sur ce drama, sans parler des scènes parfois hilarantes, parfois attendrissantes, entre ces deux personnages, Ha Dong et Soo Ah. En voilà, là deux personnages complètement différents, l'un complètement innocent et l'autre perverti par les ambitions de sa mère. Les quelques scènes qu'on voit d'eux, nous donnent envie de les voir finir ensemble. Hélas, même si à la fin du drama, notre voeu est presque exaucé, le nombre réduit des épisodes n'a pas permis d'aboutir la relation entre ces deux personnages, même si tout le sous-entend. 

    Tout de même merci à Ha Dong, pour les moments comme celui-ci. #TêteDAbruti

    Tout de même, merci pour nous avoir montrer ce côté du personnage de Soo Ah.

    Article de estalyne

    Comme autres personnages secondaires, j'aimerai juste parler du professeur principal. Vous savez, dans ce genre de drama, tous les adultes au sein de l'école sont toujours méchants sauf un, le bouc émissaire du principal au coeur tendre qui pense avant tout au bien des élèves et essaie sans vraiment y parvenir de mettre fin à la corruption. Ici le professeur était joué par Kim Ji Suk un acteur que j'ai tendance à encore plus aimé à chaque fois que je le vois. Je ne cherche jamais ses dramas, mais à chaque fois que je tombe sur un de ces dramas, je suis contente de le retrouver. Et je l'ai trouvé exceptionnel dans ce rôle, il rentre dès à présent dans le top 5 de mes professeurs principaux préférés dans les dramas, la première étant Yankumi (la base quoi !!). Il était attendrissant, drôle et n'en faisait jamais trop. Il était le personnage que j'étais toujours contente de voir à l'écran. 

    Sans transition...

    Dans ce monde qui perd la raison (#PrayForParis), et si maintenant on parlait d'amour pour redonner un peu de force à nos coeurs qui ont été beaucoup meurtris ces derniers jours. Je dois vous avouer que j'ai regardé Cheer Up au cours du week-end du 13 novembre et ce drama m'a permis de penser à autres choses et de me détendre. Alors comme je le disais au début de l'article, j'ai su dès le début, dès la première scène du drama que Yeon Doo et Yeol finiraient ensemble, c'était une telle évidence. Donc n'étant pas une grande adepte du second lead syndrome, j'ai dès le début soutenu Yeol. Yeol qui est définitivement la personne a qui ont doit une jolie histoire d'amour, certes bien simple, mais très justement mené. J'adore les personnages qui savent ce qu'ils veuillent et font tout pour conquérir l'objet de leur désir. Et Yeol m'a vendu du rêve. Si tout le monde était comme lui à dramaland, ce monde se porterait mieux. Je suis désolée, je vais surement spoiler au gens qui n'ont pas vu le drama une scène très importante du drama mais je me dois de parler de ma scène préférée du drama. La scène où Yeol déclare sa flamme à Yeon Doo. Cette scène était d'une telle perfection et nous a prouvé qu'une déclaration d'amour ne nécessite pas beaucoup d'artifices. Avec de simples mots, on peut faire beaucoup. De la même façon, avec une banale histoire d'amour entre deux lycéens, on peut faire beaucoup et surtout faire passer du bon temps aux téléspecteurs. J'ai vraiment passer un excellent moment, à voir Yeon Doo et Yeol se rapprocher petit à petit sans avoir à aucun moment l'impression que le scénario  forçait les choses. On n'est pas passé soudainement de "je te déteste" à "je t'aime à la folie". On n'essaie pas de nous le vendre comme l'histoire d'amour du siècle, c'était juste une amourette de lycéen comme tant d'autres, rien d'extraordinaire, rien de grandiose, et alors ?  On peut s'aimer sans que cela se termine par une tragédie shakespearienne.

    (Et même s'ils se sont juste fait un bisou du bout des lèvres, et alors ? SPOILERS
    Ce sont juste des lycéens, on s'attend pas à ce qu'ils couchent ensemble!!!)

     Afficher l'image d'origine 

    Le triangle amoureux n'était pas non plus une grande tragédique dramatique.  Ce n'est pas le grand spoiler de l'année, je peux le dire, Ha Joon va évidemment aussi tomber amoureux de Yeon Doo. Deux meilleurs amis qui tombent amoureux de la même fille, quelle originalité !  Comme je le disais plus haut, je ne suis pas une grande adepte du second lead syndrome mais dans ce drama, même si j'ai soutenu jusqu'au bout le couple principal, les scènes entre Yeon Doo et Ha Joon ne m'en pas du tout gêné. Au contraire, je les ai tous savouré comme il se doit. Il faut dire que le fait que Yeon Doo n'ait manifesté à aucun moment des sentiments amoureux en vers Ha Joon ont beaucoup aidé. C'est définitivement plus facile d'aimer le personnage secondaire lorsqu'on sait très bien que la fille n'aura jamais aucun sentiment pour lui. Cela ressemble un peu à du sadisme non ? (Je confirme, c'est du sadisme) Néanmoins, la relation entre Yeon Doo et Ha Joon a été si bien mené qu'elle aura pu être l'intrigue amoureuse principale. D'autant plus que la déclaration d'amour de Ha Joon était presque aussi bien que celle de Yeol. 

    Presque car.... la confession avec les deux oursons gélatinés n'a pas pour moi, battu la simplicité du "Tu me plais."

    Mais bon, depuis tout à l'heure, je parle, je parle... Il faudrait qu'à un moment je me décide de parler du sujet principal du drama... le cheerleading. Suis-je vraiment obligée ? Parce qu'après tout, le cheerleading n'était qu'une excuse, non ? Déjà, il se passe une éternité avant que le sujet du cheerleading soit évoqué dans le drama. Et puis durant les 12 épisodes, on ne les voit pas tant que ça le pratiquer. Pour au final, nous faire une prestation pas très impresionnante. Mais bon, c'était soit ça, soit on nous prenait pour des cons on nous montrant une prestation de cheerleading incroyable alors qu'on avait très bien compris qu'ils avaient pas du tout le niveau. Enfin de compte, le cheerleading n'est qu'un prétexte, un prétexte pour rassembler des intellos et les derniers de la classe pour les voir se détester puis s'aimer,  pour les voir grandir et devenir des personnes meilleurs au contact des uns et des autres. C'est finalement cela l'histoire de Sassy Go Go. Malgré une intrigue qui ne vole pas très haut et très prévisible, on s'attache aux personnages avec le désir de voir leur fin heureuse.

       

    Drama à regarder pour se vider la tête.
    Drama à regarder pour le nombre d'épisodes.
    Drama à regarder pour le triangle amoureux.
    Drama à regarder pcq tout se finit pour le mieux.
    Drama à regarder tout de suite. 

    « DRAMA TAIWANAIS // In love with a rich girlPREMIÈRES IMPRESSIONS // Bromance (Taiwan) »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Novembre 2015 à 23:14

    J'ai failli passer à côté du drama, le cheerleading c'est pas quelque chose qui m'intéresse. Je viens de voir les épisodes 1 et 2, j'ai beaucoup aimé. Ton article me présage que la suite sera tout aussi bonne et divertissante.

    2
    Jeudi 26 Novembre 2015 à 19:05

    Un drama , un coup de coeur , une larmichete j'ai adoré ♥ 

    3
    Mercredi 2 Décembre 2015 à 14:37

    tres bon drama!! grande surprise! au debut, je pensais juste un drama tout mimi tout gentil sur le cheerleading mais direct dans le premier épisode ,on nous met dans  une  ambiance particuliere . J'ai adoré!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :