• Drama japonais // Lucky seven

     

    Brouillon Kalyani

    Lucky seven

     

     

    Cast Principal Autres informations

    Matsumoto Jun : Tokita Shuntaro

    Genre :  Détective, comédie

    Eitta :  Nitta Teru

     Année : 2012

     Naka Riisa : Mizuno Asuka

    Nombre d'épisode : 10

     Oizumi Yo : Asahi Junpei

    Chaine TV : Fuji TV

     Matsuhima Nakano :  Fujisaki Touko

     Note  : 6/ 10

     

     

     - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Synopsis : Tokita Shuntarô est un flemmard au chômage. Il va séduire une femme mariée et se faire surprendre en flagrant délit par une agence de détective. Au final et un peu par hasard Shuntarô va se faire embaucher dans cette agence pas comme les autres. L'agence Lucky qui regroupe plusieurs détectives aux caractères tous différents. 

     

    Mon avis : Cela faisait longtemps que je voulais voir ce drama, j'en ai profité pour le regarder après m'être inscrite au challenge de rattrapage de Luthien.

    Je m'attendais à beaucoup mieux de Lucky seven, le drama n'était pas mauvais mais j'avais espéré qu'il soit meilleur. Peut-être avais-je placé la barre trop haute. Comme tout bon drama japonais qui s respecte Lucky seven c'est des bons sentiments, des leçons de vie et de la morale, de l'amitié. Les ingrédients classiques.

    Les épisodes ne se valaient pas tous, chaque épisode c'était une nouvelle enquête. Certaines enquêtes étaient intéressantes d'autres beaucoup moins. Je ne ressentais pas le même plaisir à chaque épisode. Dans ce genre de drama, il est normal que certains épisodes soient plus faibles que d'autres comme tout drama policier mais je n'arriverai jamais à m'y faire.

     

    Brouillon Kalyani

     

    Je trouve aussi qu'il y a eu des choses gâchées, des choses qui étaient bonnes et qui au final ont mal été gérées.
    J'ai adoré les interactions entre Shotaro et Nitta. J'ai adoré comment ils se prenaient la tête et s'entendaient comme chien et chat. Mais hélas, cela ne dure qu'un temps SPOLIER : Nitta apparaît dans les épisodes 1 à 5 avant de disparaître et de revenir que dans le dernier FIN SPOLIER. A cause de ça plus d'interactions, plus de bromance, plus de scènes marrantes. J'étais déçue :(
    Ensuite nous avons l'histoire personnelle de la présidente de l'agence : son père a été assassiné il y a des années et elle cherche à découvrir la vérité. C'était une bonne idée, un bon fil rouge mais au final lorsqu'on découvre le pourquoi du comment c'est pas si bien que ça. Je m'attendais à quelque chose de compliquer et tortueux mais non c'était tout simple, très simple. J'ai eu l'impression que les scénaristes voulaient faire monter la sauce en nous faisant miroiter un mystère haletant et prenant qui au final s'avère assez simple...

    Côté OST et la réalisation. Cette dernière est très bien rien à redire dessus. L'OST, je ne retiens que l'opening chantait par Arashi.

     

    Personnages : 

     

    Brouillon Kalyani

     

    Shotaro est un chien fou, il est au chômage, drague des filles et ne pense qu'à s'amuser. Par un concours de circonstances, il va devenir détective. Enfant, c'était son rêve mais devenu adulte il l'a oublié. Ce travail lui va bien, il peut dépenser son énergie et aider les autres. Certes, comme c'est un débutant il fait des erreurs mais il apprend de ses erreurs. Shotaro est un peu le moteur qui refait démarrer la petite équipe lorsqu'ils ont une baisse de morale et il les incite à se relever et à continuer sans baisser les bras.
    J'ai été ravie de retrouver Matsumoto Jun dans le rôle de Shotaro. J'aime beaucoup cet acteur, il ne m'a pas déçu.

     

    Brouillon Kalyani

     

    Nitta, un personnage intéressant qui m'a bien fait rire avec Shotaro. Oui, il est intéressant mais voilà son personnage n'a pas été exploité jusqu'à son maximum. J'ai été triste, pour savoir pourquoi voir spoil. C'était un personnage qui méritait mieux.
    Eita dans le rôle de Nitta a été parfait.

     

    Brouillon Kalyani

     

    Mizuno Asuka peut paraître comme une fille coquette avec pas beaucoup de jugeote à première vue mais c'est faux. Grâce à ce préjugé, elle peut utiliser son charme dans ses enquêtes.

     

     

    Brouillon Kalyani

     

    Asahi Junpei lui aussi fait rire mais plus parce que son personnage est assez rigolo parfois il ne s'en rend même pas compte. Son histoire avec la policière était sympathique.

     

    Brouillon Kalyani

     

    Fujisaki Touko est la présidente de Lucky. Son personnage est assez mystérieux et elle n'apparait pas souvent. Son histoire se résume à celle de son père. Une histoire qui aurait pu être bien meilleure. Sinon, j'ai bien aimé ses scènes et ses discussions avec Shotaro. 

     

    Conclusion :

     

     

    Lucky seven est un drama plutôt sympathique mais qui ne m'a pas totalement plu.

     

    Drama japonais // Lucky seven

     

     

     

     

     

     

    « Nostalgie quand tu nous tiens : Mon premier drama // Hana Yori DangoFavoris mois d'avril »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Hystiana
    Dimanche 7 Mai à 17:51

    Je l'ai regardé il y a un bon moment maintenant, aussi vite vu aussi vite oublié. Non pas qu'il était mauvais mais rien de transcendant.

    Si tu cherches un genre "policier/enquête" japonais, je te conseille notamment le sombre  "border" (la fin m'a estomaqué) ou le très sombre "gaiji keisatsu" (drama sur le monde de l'espionnage dont un des commentaires sur le site anime ultime, commentaire que j'approuve à 100 %, est : "noir, corsé, amer et sans sucre")

      • Dimanche 7 Mai à 18:02

        J'ai vu pas mal d'articles sur Border, il m'intrigue pas mal. Je note.

        Gaiji keisatsu, je viens d'aller voir le résumé plutôt pas mal.

        Merci pour ses suggestions.

        C'est vrai que Lucky seven n'est pas très marquant, je me suis même ennuyée par moments.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :